lavoir d'Eragny Rue où se trouve le lavoir. Le lavoir d’Eragny est alimenté par une source qui s’écoule dans le Ru et rejoint l’Oise. Cette source avait la réputation de ne pas geler l’hiver, ce qui expliquait la présence de laveuses venant de Neuville ou de Chennevières. Des années 20 aux années 50 il a été fréquenté par des laveuses « professionnelles ». Celles-ci lavaient le linge des Parisiens venant passer leur week-end à Eragny.

A propos des lavoirs : Au XIX siècle, choléra, variole et typhoïde font des ravages. Il apparaît nécessaire de supprimer au plus vite les causes d’infection.     La création des lavoirs résulte d’une prise de conscience collective de l’importance de la salubrité publique et des principes élémentaires d’hygiène. Dès lors, ils sont considérés comme indispensables à la vie de la cité. C’est après 1850 que les lavoirs firent vraiment et partout leur apparition, les lavoirs tels que nous les connaissons : aménagés et couverts, édifiés près d’une source ou au bord d’un cours d’eau.

Source ARPE Conseil Général du Val d’Oise

HOUSINGER Lavoir